Le poêle  hydro, également appelé poêle bouilleur, poêle thermo ou poêle chaudière, est un poêle à bûches ou à granulés (voire mixte) qui se raccorde à votre circuit de chauffage et alimente vos radiateurs à eau chaude. Il permet également de produire de l'eau chaude sanitaire.

Plus qu'un poêle à bois classique, c'est un véritable appareil de chauffage central.

Schema:

schema_big Source Image: Cashin

Le poêle bouilleur est raccordé à votre circuit de chauffage et intègre un échangeur de chaleur. L'eau de votre circuit de chauffage passe dans l'échangeur et se réchauffe avant de repartir dans votre circuit.

Il permet ainsi d'alimenter des radiateurs à eau, un plancher chauffant, un mur chauffant ou encore un ballon d'eau chaude sanitaire.

Le fonctionnement est donc triple :

 - Le poêle bouilleur chauffe par rayonnement la pièce dans laquelle il est installé (pièce de vie) (entre 10 et 40% de la puissance totale du poêle). On peut voir la flamme.

 - Il peut alimenter en direct vos radiateurs à eau chaude, plancher chauffant, etc (entre 60 et 90% de la puissance totale du poêle), surtout pour les pièces les plus éloignées du poêle.

 - En même temps, il accumule une réserve d'eau chaude dans un ballon tampon afin de permettre une distribution ultérieure. Certains modèles intègrent directement un ballon tampon dans leur structure.

Le poêle hydro peut être à bûches, à pellets ou mixte (utilise les deux combustibles).

Exemple d'un poêle hydro à granulés:

112_11033429_thumb_320_320Source Image: Traini

Le principal avantage du poêle hydro, ou poêle chaudière, est l'économie qu'il apporte. En effet, utilisé en relève de chaudière (gaz ou fioul), il vous fait faire des économies de combustible non négligeables.

Par rapport au poêle classique, le poêle hydro permet de fournir la chaleur de façon homogène dans toute la maison car il y a une répartition de la chaleur assurée par plusieurs points de chauffe (poêle et radiateurs à eau chaude raccordés ou/et plancher chauffant eau raccordé) apportant ainsi le confort du chauffage central.

Il a un rendement supérieur à 80 % ce qui le rend ainsi éligible au crédit d'impôt. Certains poêles hydros à granulés ont un rendement pouvant atteindre 95%.

Enfin, disponible en de nombreux modèles de puissances différentes, il existe forcément un poêle bouilleur adapté à votre domicile et à vos besoins de chauffage.

Il existe plusieurs solutions pour l'installation d'un poêle bouilleur, ou poêle chaudière :

 - de façon autonome (souvent dans les constructions neuves).

 - en relève de chaudière gaz ou fioul (souvent en rénovation).

 - couplé avec une pompe à chaleur.

 - couplé avec des capteurs solaires (surtout pour l’ECS en été).

Son installation doit être réalisée par un professionnel afin d'assurer un raccordement en toute sécurité à votre circuit de chauffage. De plus, le professionnel vous fera bénéficier, sous certaines conditions d'un crédit d'impôt de 22 à 36 % dans le cas de la rénovation.

 

Contrairement aux chaudières automatiques à granulés, l’autonomie du poêle hydro est assez courte, à l’ordre de quelques jours mais certains modèles possèdent un réservoir appelé la trémie qui peut contenir jusqu’à 40kg de granulés, et aussi, un ballon tampon qui joue le rôle de stockage d'énergie produit par ce poêle doit avoir une résistance électrique ou il est relié à la chaudière d’appoint au cas des absences prolongées en hiver pour hors-gel. Si un poêle bouilleur produit aussi l’eau chaude sanitaire, il faut trouver une énergie d’appoint en été pour éviter d’allumer ce poêle pour chauffer l’ECS, 2 solutions les plus souvent rencontrées sont : résistance électrique (économe en investissement mais cher en fonctionnement) ou solaire thermique (cher en investissement mais économe en fonctionnement).

Il coûte entre 3 000 et 15 000 € environ en fonction de sa puissance, de son design, de sa marque et du type de combustible utilisé : bûches, pellets ou mixte.

 

Si vous construisez une maison RT 2012 de plus de 100 m2 et si vous voulez qu’un poêle soit un chauffage principal (voire unique) de votre future maison, c’est cette solution-là qui vous convient le plus.

L’article 26 de la réglementation thermique 2012 précise que l’appareil de chauffage à bois peut être considéré comme chauffage principal dans la limite de 100 m2 sans quoi il faut mettre un chauffage complémentaire. Ainsi, le poêle classique (même avec une régulation) ne peut pas être considéré comme chauffage principal sans avoir un dispositif complémentaire pour les maisons dont la surface dépasse 100 m2. En revanche, c’est possible pour le poêle hydro à condition qu’il soit étanche et équipé bien sûr des appareils de régulation. Bref, choisir cette solution est intéressant pour les particuliers souhaitant se chauffer avec un poêle car le poêle hydro garantit le confort d’un chauffage central et le respect de la RT 2012!

 

Il existe aussi des inserts hydro, des cuisinières hydros, des cheminées hydros. Leur principe est le même que le poêle hydro.


Une note: privilégiez les poêles hydros labellisés Flamme Verte!

 

On vous conseille de lire l’interview intéressant d’Olivier D sur le poêle hydro : Le poêle à pellet hydro injustement ignoré et mal connu

______________________________

Traini: Chauffage Central Bouilleur

Solaire-Bois: poêle bouilleur

Les poêles bouilleurs: chauffer l'eau et juste ce qu'il faut dans une maison basse consommation

Poelesabois.com: poêle hydro

PCI-m: poêle hydro

MCZ: poêle hydro

Qualibois

Flamme Verte