Cette chaudière est aussi appelée « chaudière électrogène » ou « écogénérateur ». C’est la 3ème génération après la chaudière classique et la chaudière à condensation.

chaudiere-a-electrogeneration-chappee-ecogen-grande Source Image: Chappée

Le principe de la cogénération consiste à produire en même temps et dans la même installation, à partir de la même énergie combustible (gaz, fioul, bois), de la chaleur (énergie thermique) et de l'énergie électrique.

La micro-cogénération, c’est pour des puissances électriques inférieures à 36 kVA. Ainsi, la chaudière à micro-cogénération est le résultat de l’intégration d’une micro-cogénération dans une chaudière performante (chaudière à condensation).

Cette chaudière est composée :

 - d’un moteur Stirling qui produit une énergie mécanique.

 - cette énergie mécanique entraîne un alternateur qui produit de l'électricité.

 - l'énergie thermique produite par la production d'électricité, habituellement perdue, est récupérée pour le chauffage et l'eau chaude sanitaire.

L'électricité ainsi produite est utilisée pour alimenter les appareils électriques de votre logement. Le surplus peut être vendu à EDF ou à un autre distributeur de l’électricité.

Le moteur Stirling qui permet de générer de l’électricité est combiné à un système à condensation, permettant ainsi d’obtenir un très bon rendement de votre chaudière (pour 100 kWh de gaz PCS consommés par la chaudière, 16 kWh seront valorisés sous forme d’électricité et 80 kWh sous forme de chaleur, avec 4 kWh de pertes). Quand les besoins en chauffage sont très importants, du gaz est injecté dans un deuxième circuit avec un brûleur d’appoint pour ne produire que de la chaleur. Ainsi, comme une chaudière à condensation classique, la chaudière à micro-cogénération permet de répondre à la totalité des besoins de chauffage et d’eau chaude de votre logement.

Schema simplifié:

schema-chaudiere-micro-cogeneration Source Image: De Dietrich

Cette chaudière ne prend pas plus de place que la chaudière à condensation. Il existe bien sûr des chaudières murales. Elle est compatible avec tous les types d’émetteurs de chaleur mais pour que son rendement soit le plus élevé possible, les émetteurs de chaleur basse température soient recommandés.

En plus d’être une chaudière performante, la chaudière à micro-cogénération vous permet de produire votre électricité.

La production d’électricité décentralisée a plusieurs avantages :

 - elle limite les pertes d’énergie dues au transport et à la production d’électricité centralisée.

 - elle limite les émissions de gaz à effet de serre dues à l’utilisation de centrales thermiques (charbon, pétrole, gaz) en cas de périodes de pics de demande d’électricité (notamment lors de la vague de froid).

 - elle vous garantit une production d’électricité lors des pics de demande (jours les plus froids).

 - surtout elle peut vous fournir encore l’électricité et surtout le chauffage lors de la coupure des courants (plus fréquente à la campagne) en hiver. Elle est autonome en cas de panne d’électricité du secteur.

 

Cette chaudière conserve alors tous les avantages de la chaudière individuelle (performance, fiabilité, faible entretien) avec en plus une production d’électricité à domicile.

La plupart des chaudières électrogènes commercialisées ont la puissance électrique de 1 kW (suffisante pour répondre à la bonne partie de la consommation électrique de votre logement, jusqu’à 80% de vos besoins en l’électricité) et la puissance thermique d’entre 13 et 30 kW. Un moteur Stirling fournit une puissance électrique de 1 kW et une puissance thermique de 4,8 kW et la puissance thermique restante pour pouvoir répondre entièrement au besoin de chauffage est complétée par la chaudière à condensation (2ème circuit).

 

Cette chaudière peut économiser jusqu’à 20% d’énergie primaire par rapport à la chaudière à condensation. Elle peut réduire fortement votre facture énergétique globale (gaz et électricité). Elle réduit ses émissions de CO2 jusqu’à 30% par rapport à la chaudière à condensation et l’électricité venue de la centrale thermique séparées. Surtout, le rendement de la chaudière à micro-cogénération est bien supérieur que celui des filières séparées. La puissance thermique de cette chaudière est modulable de 3,5 à 30 kW donc c’est une solution adaptée aux maisons neuves qui ont un faible besoin de chauffage.

 

Son raccordement au circuit de chauffage à eau chaude est classique. Cette chaudière peut ainsi alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant. En revanche, cette chaudière se raccorde également :

 - au compteur électrique du réseau public pour permettre la revente de l'électricité.

 - au tableau de répartition électrique de votre maison pour la consommation directe de l'électricité produite.

L'installation d'une chaudière micro cogénération doit donc être effectuée par un pro.

 

Comme ce type de chaudière vient juste de se commercialiser en France, on connaît très peu son prix mais une chose est sûre que cette chaudière coûte beaucoup plus cher qu’une chaudière classique. C’est plutôt entre 10000 et 20000 euros mais avec son développement, son prix devra baisser dans les années à venir.

 

En conclusion, c’est un seul appareil qui fait l’électricité et la chaleur (chauffage et ECS) à partir de la seule source d’énergie (gaz ou bois). Cette solution est porteuse d’avenir et elle va beaucoup se développer au même titre que la chaudière hybride.
___________________________

ADEME: chaudières à micro-cogénération

Picbleu: chaudière à micro-cogénération

Xpair: nouvelles chaudières

VotreChaudière.com: prix chaudière

La micro-cogénération pour les particuliers débarque dans l'hexagone

Micro-cogénération