Prix de l'énergie le kWh (en supposant que tous les systèmes de chauffage ont le même rendement, c'est-à-dire pour 1 kWh d'énergie finale consommée, on fournit 1 kWh de chaleur, c'est juste pour pouvoir comparer entre les différentes énergies):

PAC eau/eau (COP moyen de 3,5): entre 3,5 et 4 centimes.

Bûches: entre 3,5 et 5 centimes.

Granulés: entre 5 et 6 centimes.

Gaz naturel: entre 7 et 8 centimes.

Fioul: entre 9 et 11 centimes.

Gaz propane: entre 12 et 14 centimes.

Electricité: entre 12 et 14 centimes.

 

Rendement sur énergie primaire (en gras, uniquement compatible avec le chauffage central à eau chaude):

Cheminée à foyer ouvert: 15%

Chauffage électrique direct: 38% maxi

Poêle à bûches bas de gamme: autour de 50%

Cheminée à foyer fermé: entre 65 et 75%

Poêle à bûches: entre 60 et 80%

Chaudière à bûches: entre 70 et 85%

Poêle hydro à bûches: entre 70 et 85%

Poêle à granulés: entre 75% et 90%

Poêle hydro à granulés: entre 80% et 95%

PAC air/air: entre 80% et 95%

Chaudière à granulés: entre 80% et 100%

Chaudière gaz à condensation: 105%

PAC air/eau: entre 90 et 120%

Chaudière hybride: entre 100 et 120%

Chaudière à micro-cogénération: entre 110 et 125%

PAC moteur: entre 115 et 130%

PAC à absorption: entre 120 et 140%

Pile à combustible: jusqu'à 160%

On constate que les systèmes de chauffage les plus performantes sont uniquement compatible avec le chauffage central à eau chaude. Ca montre l'importance qu'il faut privilèger le chauffage central à eau chaude dans les constructions neuves et les rénovations pour pouvoir accueillir les générateurs de chaleur de plus en plus performants du point de vue énergétique.

 

Emissions de CO2 pour 1 kWh de chaleur suivant les différents systèmes de chauffage:

 - Électricité: jusqu’à 600 g de CO2.

 - Fioul: 300 g de CO2.

 - Gaz naturel: 230 g de CO2.

 - PAC eau/eau: jusqu’à 150 g de CO2 (pour un COP de 4).

 - Bois: 15 g de CO2.

 - Solaire: 0 g de CO2.